"Le temps de la Chine et de l’Afrique est arrivé", (président Sall)



"Le temps de la Chine et de l’Afrique est arrivé", (président Sall)
"Une fois de plus, l’Afrique et la Chine prennent date avec l’histoire. Nos relations sont anciennes. Les historiens enseignent que des échanges ponctuels existaient déjà entre la Chine et l’Afrique depuis le troisième siècle avant l’ère chrétienne. Nos relations sont dynamiques. Elles se développent dans une coopération mutuellement bénéfique et un partenariat résolument tourné vers le futur. Nos relations sont porteuses d’espoir", a déclaré le chef de l'Etat qui se dit "fermement convaincu que le temps de la Chine et de l’Afrique est arrivé". Le président Macky Sall s'est ainsi prononcé au Sommet du Forum sur la Coopération Sino-Africaine sur le thème: «L’Afrique et la Chine avancent ensemble : Coopération gagnant-gagnant pour le développement commun». 


"Nous sommes en train d’écrire, par nous–mêmes, notre propre histoire. Depuis le lancement de notre Forum il y a quinze ans, nous avons établi un mécanisme de concertation politique et économique solidaire et confiant, diligent et efficace. Par le commerce et l’investissement, nos échanges ont atteint un niveau sans précédent.  Mais nous pouvons encore faire plus.", a-t-il expliqué en réaffirmant "l’attachement sans faille du Sénégal aux valeurs et principes qui fondent le compagnonnage avec la Chine : Une seule Chine, des relations sincères et égalitaires, la solidarité et la confiance mutuelle, la poursuite d’un développement inclusif, et finalement, la coopération pratique". Et de poursuivre: "Voilà ce qui fonde la solidité de notre amitié.  Voilà ce qui fait la force de notre partenariat. Et voilà pourquoi nous devons regarder l’avenir avec confiance et continuer à renforcer notre collaboration pour la paix, la sécurité, le développement et un ordre mondial plus juste et plus équitable". 


Le président Sall a alors salué "à ce propos, les mesures  annoncées par le Président Xi Jinping à la 70e Session de l’Assemblée générale des Nations Unies". "Nous soutenons également l’initiative chinoise « La Ceinture et la Route », pour une communauté de destin pacifique, donnant un nouvel élan à l’économie mondiale, par l’investissement dans les infrastructures, le développement intégré  et les échanges entre les peuples.  De même, je me réjouis de la vitalité de la coopération sino-sénégalaise, symbolisé aujourd’hui par un projet phare d’une autoroute de 115 kilomètres actuellement en chantier.  
Au titre de la Présidence en exercice du NEPAD, je souhaite que le partenariat sino- africain intègre davantage les priorités de l’Agenda de Dakar dédié aux Actions, adopté par le NEPAD en juin 2014. 
Ces priorités sont tirées du Programme de Développement des Infrastructures en Afrique (PIDA) pour la période 2012-2040, dont la mise en œuvre d’ici 2020 nécessite  un financement de 68 milliards de dollars", a-t-il par ailleurs affirmé. 

"Ces priorités traduisent", selon le Chef de l'Etat, "notre vision d’une Afrique nouvelle ; l’Afrique des routes et des autoroutes, l’Afrique des ponts et des chemins de fers, l’Afrique des grands barrages et des domaines agro industriels, l’Afrique des grandes centrales électriques, des parcs industriels et des technologies de l’information et de la communication". "Grâce à nos propres efforts, grâce à nos projets communs de coopération et d’investissements privés, cette Afrique est en cours de construction. Alors, ensemble, la main dans la main, nous devons marquer notre temps.  Ensemble, construisons le présent. Ensemble, bâtissons notre avenir commun", a-t-il soutenu. 


Samedi 5 Décembre 2015 - 18:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter