Le ton est donné pour 2017 ou 2019: Rewmi reprend du service, PDS et PS ne sont pas en reste



La campagne électorale en vue de la prochaine élection présidentielle serait-elle ouverte ? Dans tous les cas, après un très long silence, Idrissa Seck a repris du service. C’est ainsi qu’après sa tournée dite de proximité à l’intérieur du pays, le leader de Rewmi n’a pas raté, Macky Sall à qui il décerne un zéro. Ce, après trois (3) ans d’exercice du pouvoir. «Trois ans de slogans pour aboutir à un débat stérile sur le quinquennat », cogne le président du Conseil départemental de Thiès qui parle par ailleurs d’ « une éducation avec des abris provisoires,  un personnel d’enseignement non motivé, une santé sans médecin spécialisé,… ».


Il faut dire que le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) avait déjà annoncé les couleurs lors du lancement des activités du Forum Libéral et Démocratique (FLD). C’était jeudi dernier et la « radioscopie de la seconde alternance au Sénégal » n’avait pas été fameuse. A entendre les libéraux et leurs invités, des sociologues, des professeurs de Droit et avocat de la Cour, le bilan de Macky Sall se résume à la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI), la reddition des comptes ; grosso modo, emprisonner tous les dignitaires de l’ancien régime.

 
Comme s’ils s’étaient passé le mot, le Parti Socialiste (PS) n’est pas en reste. L’allié dans la cadre de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) continue de marteler qu’il aura bel et bien un candidat pour le rendez-vous de 2017 ou 2019. La dernière en date d’hier lors de la tournée à Yenne du maire de Dakar, Khalifa Sall d’indiquer que le PS « est en train de dérouler son programme ». C’est ainsi dira ce dernier, « l’heure est à la remobilisation, l’animation des bases, la cohésion et l’unité». A ses côtés, Barthélémy Diaz embouche la même trompette. 


«On ne peut pas une fois de plus nous demander d’être plus que solidaires du mandat du président Macky Sall. En tant que socialistes, nous avons notre vision des choses, une autre vision pour les citoyens sénégalais. Nous sommes dans la mouvance présidentielle, certes mais nous sommes conscients que notre programme de campagne sera des meilleurs… », enfonce le maire de Mermoz-Sacré Sœur.  


Mardi 19 Mai 2015 - 10:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter