Le travail des Femmes de l'Afrique de l'Ouest (AFAO) primé de la BID



Le travail des Femmes de l'Afrique de l'Ouest (AFAO) primé de la BID
L'Association des Femmes de l'Afrique de l'Ouest (AFAO-WAWA) a reçu hier à Djeddah en Arabie Saoudite le prestigieux « Prix de la Banque Islamique de Développement (BID) pour la contribution des femmes au développement ».

L'AFAO-WAWA a en effet été choisie par le comité de sélection dudit Prix, dont les membres sont externes à la banque, comme une des lauréates du prix 2014 dans la catégorie «organisation»

Ce Prix récompense les efforts de l'AFAO pour sa contribution à l'amélioration de la sécurité alimentaire et son rôle pour l'autonomisation économique des femmes travaillant dans la transformation et la commercialisation des produits agricoles. L'AFAO partage le prix avec une organisation servant les communautés musulmanes ghanéennes.

A ce titre, l'AFAO a reçu une récompense de 70 000 dollars américains et un trophée qui lui a été décerné lors d'une cérémonie en marge de la 39eme Réunion Annuelle des Gouverneurs de la BID qui s'est tenue les 25 et 26 juin 2014 à Djeddah.

En partenariat avec la BID, l'AFAO met en œuvre depuis juillet 2013 le projet de renforcement des capacités des femmes transformatrices de produits agricoles en vue de leur autonomisation économique. Ce projet, axé sur la promotion du Développement économique local, cherche à formuler des solutions visant à améliorer le statut socio-économique des femmes notamment celles qui s'activent dans la transformation et la commercialisation des produits agricoles et qui sont confrontées à des faiblesses de capacités tant au niveau de l'acquisition des connaissances que de la gestion de leurs organisations dans un contexte de lutte contre la pauvreté.

«L'importance que la BID vient d'accorder à la contribution des femmes à la sécurité alimentaire, donne à cette thématique un caractère stratégique dans l'équilibre humain, c'est-à-dire celui de manger à sa faim, qui est de moins en moins assuré par plus de 3 millions de personnes dont plus d'un million menacés de faim chronique en Afrique subsaharienne», a laissé entendre Mme Khady Fall Tall, Présidente de l'AFAO et porte-parole des lauréates, lors de la cérémonie de remise des Prix.

« Il s'agit là d'une vraie menace à la stabilité et à la paix sociale de ces millions d'individus en proie à des déplacements pour raisons de conflits, de catastrophes naturelles dont les femmes et les enfants constituent les plus grands victimes » a ajouté la Présidente de l'AFAO.

Dépéche

Jeudi 26 Juin 2014 - 13:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter