Lee Jae-yong, héritier de l’empire Samsung, condamné à cinq ans de prison



Lee Jae-yong, héritier de l’empire Samsung, condamné à cinq ans de prison
Le vice-président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong est arrêté et condamné à 5 ans de prison.    
 
Il est reconnu coupable de corruption et de parjure. Le vice-président du chaebol sud-coréen était impliqué dans le scandale qui a conduit à la destitution de l’ex-présidente, Park Geun-hye.
 Selon l’accusation, Lee Jae-yong aurait promis ou versé 43 milliards de wons (35,2 millions d’euros) à deux fondations dirigées par Choi Soon-sil, la confidente de Mme Park à l’origine du scandale. En échange de cet argent, le gouvernement avait appuyé la fusion en 2015 de Samsung C&T et Cheil Industries, une opération controversée qui avait donné lieu à un conflit ouvert avec les petits actionnaires et le fonds américain Elliott Management.

Assane Walo Gueye (Stagiaire)

Vendredi 25 Août 2017 - 11:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter