Législative 2012 – Sangalkam : Ousmane Tanor Dieng, « Abdoulaye Wade pense que de sa résidence il peut toujours décréter »

Le secrétaire général du Parti socialiste, accompagné des ministres Oumar Guèye, Aly Aidar et Landing Savané, a tenu à mettre les points sur les « i ». Pour lui, Me Wade n’est pas encore réveillé de sa défaite.



Législative 2012 – Sangalkam : Ousmane Tanor Dieng, « Abdoulaye Wade pense que de sa résidence il peut toujours décréter »

« Il ne faut pas suivre Wade sur son terrain, parce qu’il n’était pas prépare à ce destin. Il pensait qu’il était président la République ad vitam aeternam », martèle d’emblée le socialiste en chef. « Il pensait qu’il allait gagner et même au deuxième tour. Tout le monde lui disait que les jeux étaient faits et qu’il ne pouvait pas gagner, parce que les Sénégalais lui ont tourné le dos. Actuellement, il vit dans une espère de trouble, parce qu’il pense  malgré tout, dans une résidence à Fann, qu’il peut toujours décréter et continuer de donner des ordres.  Cela est dépasse c’est impossible », déclare Tanor Dieng dans les colonnes du journal « L’Observateur ».

Le chef suprême du socialisme sénégalais  exhorte les populations à voter massivement pour un bon taux de participation et donner à Macky Sall une majorité pour gouverner et avoir les moyens d’emprunter le chemin de l’espoir.

« Notre objectif est de faire un taux de 60 à 70% et la majorité que nous aurons ne vas pas suivre Macky Sall aveuglément », a-t-il promis.


Lundi 18 Juin 2012 - 12:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter