Législatives 2012: Aliou Dia a-t-il manqué de courage politique ?



Législatives 2012: Aliou Dia a-t-il manqué de courage politique ?
Même si nombre de Sénégalais ont apprécié sa participation dans les débats parlementaires lors des deux dernières législatures, Aliou Dia ne sera pas membre du prochain parlement. Investi à la neuvième place sur la liste de la coalition, « Bokk gis-gis », le leader de la Convergence pour le renouveau et la citoyenneté (Crc) a été recalé. « Bokk gis-gis » n’a pu avoir que 4 postes de député.

Le leader du Forces paysannes a ainsi raté son pari que d’aucuns considéraient comme un manque de courage politique. En effet, M. Dia bénéficie d’une expérience électorale assez intéressante. En 2007, il avait fait cavalier seul lors des élections législatives. Son choix avait payé, parce qu’il avait pu rassembler 30 658 voix. Avec ce score, M. Dia avait pu renouveler son mandat de député. Le patron de la Crc avait réussi une telle performance, grâce notamment à son discours. Le leader de la Crc avait axé ses interventions sur le monde paysan. La voix de monde rural avait résonné lors de la campagne électorale grâce à lui. Les paysans avaient récompensé son action en votant massivement pour sa liste pour l’installer au Parlement.

Aliou Dia n’a certainement pas bien tiré les leçons de ce succès. Il a préféré se « refugier » sur la liste nationale de la coalition, « Bokk gis-gis » qui comptait plusieurs ténors dont Mamadou Seck, Pape Diop, Abdoulaye Baldé. La présence de ces personnalités a semblé noyer la voix des paysans. Le leader de « Forces paysannes » n’a fait que quelques rares apparitions dans le temps d’antenne de la coalition, « Bokk gis-gis ». Il n’a pas pu défendre la cause des paysans. Ces derniers l’ont visiblement oublié le 1er juillet.

ISSA NDIAYE

Vendredi 6 Juillet 2012 - 00:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter