Législatives 2017 : « Globalement, je peux dire que… », Chef de mission UA



« Nous enregistrons au fur et à mesure depuis ce matin l’observation des uns et des autres et en ce moment, ce que nous pouvons dire en résumé, c’est que c’est vrai certain bureaux ont ouvert à l’heure, d’autres beaucoup moins. Dans certains bureaux, il y a eu des retards qui ont été enregistrés du fait que le matériel électoral n’a pas pu être mis en place depuis hier conformément à la loi », sert Catherine Samba-Panza, Chef de la mission d'observation de l'Union Africaine au Sénégal pour les législatives de ce dimanche 30 juillet.

La cheffe de l'État de transition de la République centrafricaine du 23 janvier 2014 au 30 mars 2016, d’assurer sur l’ambiance autour des bureaux de vote, qu’«au niveau de Dakar, c’était une ambiance un peu plus calme ».

« Il y a des griefs qui ont été portés à l’attention des membres d’équipes de la mission, de l’arrivée tardive du matériel, les listes électorales qui ne comportaient pas le nom de certains électeurs, des cartes d’électeur qui n’étaient pas disponibles. Des difficultés dans le vote des électeurs avec le récépissé et une autre pièce d’identification. Mais globalement, je peux dire que les électeurs sont allés dans le calme et beaucoup de patience pour voter », dit-elle. 


Dimanche 30 Juillet 2017 - 19:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter