Législatives 2017: Mahammed Dionne hausse le ton



«Le scrutin se tiendra le 30 juillet et sera transparent. On ne subira pas de pression ni de violence. Nous sommes des démocrates et on le démontrera une nouvelle fois», dixit Mahammad Boun Abdallah Dionne.
 
Le Premier ministre répond ainsi à Me Wade qui accuse le pouvoir en place de compter sur « les magouilles  » pour remporter les Législatives. 


Jeudi 20 Juillet 2017 - 13:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter