Législatives 2017 – Touba : "Manko Taxawu Senagaal" flaire un "hold up"



Législatives 2017 – Touba : "Manko Taxawu Senagaal" flaire un "hold up"
Du grabuge à Touba à moins d’une semaine des élections législatives. A travers Sokhna Adji Seck, la coalition au pouvoir est accusée de « détourner des commissions de distribution de cartes d'électeur aux fins de fraude ».
 
Le pire évité de justesse, des responsables libéraux ont forcé les portes de la maison occupée par la commission supposée détournée avant de récupérer les cartes en question, informe Dakaractu. Lesdites cartes seront finalement récupérées par les forces de l’ordre. Ce, au moment Sokhna Adji Seck, Matar Diop et Abdou Lahad Seck Sadaga seront cités parmi les « fraudeurs » et le Sous-préfet Modou Mbacké Fall est désigné « complice » et traité de « responsable politique de l'APR », (Alliance Pour la République, parti présidentiel).  

 


Pour Manel Fall, Galo Niang et Cie, de l’opposition, « l'Etat prépare un hold-up électoral à Touba et procède par des subterfuges. Les bulletins de la coalition BBY sont bien emballés alors que les autres bulletins sont exposés à la pluie. D'autres sont donnés aux responsables de l'APR pour bourrer les urnes le 30 juillet prochain ».

« Je n'ai été au courant de la présence de cette commission que lorsque j'ai vu ces gens s'installer à côté de chez moi. Je leur ai proposé d'aller dans la maison d'en face. C'est après que ces énergumènes sont venus crier scandale. Si j'ai quitté le Pds, c'est parce que Wade n'a jamais su contrôler ses malades mentaux… Nous les battrons... », lance Sokhna Adji Seck. 


Lundi 24 Juillet 2017 - 21:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter