Législatives 2017 : les femmes de Mànko contre toute idée de divergence

Le Rassemblement des femmes de l’opposition (RAFO) est décidé à mettre la pression sur les leaders de la coalition Mànko Taxawu Senegaal afin qu’ils maintiennent la dynamique unitaire pour sortir vainqueur des Législatives de juillet 2017.



Législatives 2017 : les femmes de Mànko contre toute idée de divergence
Le RAFO de Thiès compte user de tout son  poids pour inciter les leaders de l'opposition à poursuivre la dynamique unitaire  à travers la coalition Mànko Taxawu Senegaal. Selon ces femmes, leur lutte est d’autant plus salutaire que c’est maintenant «une demande sociale» à laquelle les leaders de ladite coalition se doivent de satisfaire.

 «Les femmes vont se mobiliser pour amener les leaders à s’unir afin d’imposer la cohabitation au sein de l’hémicycle le 30 juillet 2017», a déclaré Bineta Bass, membre du Rewmi chargée d'informer sur la teneur de leurs discussions de ce mardi.

Listant les griefs contre le régime du Président Macky Sall, le RAFO fait savoir que, ne serait-ce que pour lutter contre «la restriction des libertés, des droits d’expression, du non-respect des droits de la démocratie , du déficit d’application de certaines lois comme celle relative à la parité absolue… », Malick Gackou et Cie doivent unir leur force.

Et d’autant plus est, «la majorité mécanique est au service de l’exécutif et prête à agir dans le sens de changer en sa faveur l’environnement juridique du pays par de nouvelles lois», soutiennent-elles. 

Très remonté contre Macky Sall et son régime, le RAFO dénonce la politisation dans l’octroi des bourses familiales, l’accaparement des médias d’Etat pour vulgariser des réalisations du président de la République qui n’ont aucun impact sur les conditions des couches défavorisées  qui trinquent de faim de soif et de pauvreté».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 24 Mai 2017 - 13:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter