Législatives - 30.000 signatures pour les Indépendants: l'UNIS dénonce "un principal anticonstitutionnel" et menace



Législatives - 30.000 signatures pour les Indépendants: l'UNIS dénonce "un principal anticonstitutionnel" et menace
Pour participer aux élections législatives du 30 juillet prochain, suivant le système de parrainage, les entités indépendantes doivent déposer 0,5 % des électeurs inscrits, donc trente-mille (30) signatures si la barre des six (6) millions d’électeurs est atteinte, selon les estimations de la Direction générale des Elections (DGE). Face à la presse, l’Union Nationale des Indépendants du Sénégal (UNIS) n’exclut pas «la possibilité d’introduire une information judiciaire pour un jugement d’inconstitutionnalité».

«Il était retenu que dans le cadre de l’élaboration de la loi qui devait permettre la participation de ces indépendants, il fallait faire une modification du Code électoral. Le résultat, on l’a vu aujourd’hui, c’est un Code électoral qui, en fait, articule des dispositions qui sont contraires à ce principe constitutionnel en disant que les indépendants pour se présenter doivent recueillir un certain nombre de signatures. Nous disons que nous sommes en République et qu’il faut laisser les indépendants se présenter librement. Nous n’écartons pas la possibilité d’introduire une action judiciaire pour qu’il y ait un jugement d’inconstitutionnalité de cette loi », fulmine Amadou Gueye de l’UNIS. 


Jeudi 13 Avril 2017 - 19:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter