Législatives – Investi sur la liste de BBY : Comment Barthélémy Dias va battre campagne ?

Dans le cadre des élections législatives du 01 juillet, le jeune maire socialiste de la Commune d’Arrondissement de Sicap/Mermoz-Sacré cœur, Barthélémy Dias dans les liens de la prévention à la prison centrale de Rebeuss, a été investi sur la liste proportionnelle de la coalition "Benno Bokk Yakaar". Mais la seule question qui reste sans réponse pour l’instant est la suivante : Battra-t-il pour autant campagne ?



Législatives – Investi sur la liste de BBY : Comment Barthélémy Dias va battre campagne ?
Accusé de meurtre et mis sous mandant de dépôt à la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss, Bathélémy Dias serait le bienvenue pour la campagne électorale de la coalition qui a porté Macky Sall au pouvoir, il s’agit de « Benno Bokk Yakaar ». Investi dans le quota du Benno ak Tanor, le jeune maire de la Commune d’arrondissement de Sicap-Mermoz serait un atout non négligeable pour la campagne de ses camarades.

Il est cependant en prison. Une nouvelle demande de liberté provisoire sera déposée aujourd’hui, jeudi 3 mai a annoncé hier, un de ses avoués, l’avocate Aïssata Tall Sall à la Radio télévision nationale (Rts) à l’issue de son audition dans le fond par le Doyen des juges d’instruction du Tribunal hors classe régional de Dakar.

Le maire socialiste de la commune d’arrondissement de Sicap/Mermoz-Sacré-Cœur à est poursuivi dans une affaire de meurtre et placé sous mandat de dépôt depuis décembre 2011. Il a été entendu ce mercredi 2 mai sur le fond du dossier par le juge d’instruction. « Le doyen des juges lui a posé toutes les questions. Nous pensons que l’audition s’est bien passée », a informé Me Aïssata Sall, sa camarade et collègue maire, elle de la ville de Podor.

A rappeler cependant, que la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) avait rejeté, le 23 mars dernier, une demande de « libération immédiate pour violation de ses droits » introduite par ses avocats. Cette fois serait peut-être la bonne. Ce qui lui permettra de battre campagne pour les élections législatives après avoir été sevré de campagne présidentielle.

Le Parti socialiste (Ps) pour défendre leur fougueux camarade a constitué un pool d’avocats où Me Aïssata Tall Sall en est l’un.


Jeudi 3 Mai 2012 - 12:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter