PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Législatives - Ousmane Sonko: «Il n’y a pas eu de consensus»



Son mandataire « bien présent » hier à la rencontre entre la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) et les plénipotentiaires des 47 listes, Ousmane Sonko ne veut pas entendre parler de consensus.

« Notre mandataire était bien présent là-bas. Le gros de l’opposition a boudé et n’est pas d’accord. Je ne parle pas en termes de quantité puisqu’on a 47 listes mais hier ce qui s’est passé a montré que certaines listes sont parrainées par le pouvoir. Les deux (2) «Manko» construites autour de la coalition de Khalifa Sall, du PDS, celle d’Abdoul Mbaye, celle que nous-mêmes nous dirigeons, celle que Cheikh Tidiane Gadio, ont quitté la salle », a réagi le président de Pastef / Les Patriotes qui reste convaincu « qu’aujourd’hui, si vous enlevez ces coalitions, il n’y a pas d’opposition au Sénégal… ».

Maître-conférencier de la 45ème promotion du Centre d’Etudes des Sciences et Techniques de l’Information (CESTI), l’auteur du livre: « Pétrole et gaz au Sénégal, chronique d'une spoliation », de marteler: « Nous ne pouvons pas comprendre que des gens imbus d’une posture puissent se permettre de gérer de cette manière. A l’attention des investisseurs, il faut profiter de la faiblesse des gouvernants actuels pour se faire accorder des contrats. En tout cas, si on arrive aux affaires, tous ces contrats-là, feront l’objet de renégociations ». 


Samedi 1 Juillet 2017 - 21:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter