Législatives au Togo: «La Céni ne restera pas silencieuse», affirme son vice-président



Législatives au Togo: «La Céni ne restera pas silencieuse», affirme son vice-président

 

Durant la campagne électorale au Togo, l’opposition n’a cessé de souligner les risques de fraude électorale. Ses trois délégués boycottent la Commission électorale nationale indépendante, en raison d’un déséquilibre des sièges en faveur du parti au pouvoir. Cependant, l’opposition aura bien des délégués dans les commissions locales, les Céli et des représentants dans les bureaux de vote. Pour autant, le vice-président de la Céni, issu de l’UFC, la formation de Gilchrist Olympio, affirme qu’il ne peut y avoir de fraude en raison d’un système particulièrement sécurisé.

 
Jean-Claude Homawoo

Vice-président de la Céni au Togo

Je garantis que cette élection sera la plus transparente jamais organisée au Togo...


RFI

Mercredi 24 Juillet 2013 - 12:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter