Législatives au Togo: l'opposition en ordre de bataille

Toute l’opposition participera bien aux élections législatives qui doivent se tenir le 25 juillet prochain. La coalition Arc-en-ciel a annoncé son entrée en campagne vendredi soir, 12 juillet, alors que la veille, jeudi, c'est le collectif Sauvons le Togo qui avait rejoint la course.



Législatives au Togo: l'opposition en ordre de bataille

Tout juste 24 heures après le collectif Sauvons le Togo, la coalition Arc-en-ciel annonce aussi son entrée en campagne. Les deux regroupements n’ont pu présenter de listes communes et doivent désormais se croiser dans les arènes de campagne.

Une bataille justifiée pour tous, d’autant que l’enjeu véritable de ces législatives est le poids dans la configuration politique à venir pour peser sur la lancinante réforme constitutionnelle avant la présidentielle de 2015.

Pour y arriver, l’Alliance nationale pour le changement et son leader, Jean-Pierre Fabre, conteste toujours les résultats de la présidentielle de 2010. Il doit jauger la popularité de son parti pendant que son ancien mentor, Gilchrist Olympio est encore dans les arènes. Le Comité d'action pour le renouveau (CAR) et la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) doivent aussi soupeser leurs poids après leur participation au gouvernement en 2007 avec Faure Gnassingbé.

Et pour tout compte, le leader de parti ou coalition de partis qui sortira vainqueur de cette élection aura un statut équivalent à celui de président d’institution de la République et jouira des privilèges et avantages définis en conseil des ministres. Une vraie bataille avant 2015.


RFI

Samedi 13 Juillet 2013 - 12:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter