PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Législatives du 30 juillet prochain : Mamadou Lamine Diallo plaide pour l'utilisation de l'ancien fichier électoral

Le leader du mouvement "Tekki" pense que pour les élections législatives du 30 juillet prochain, c'est l'ancien fichier électoral qui doit être utilisé, comme indiqué dans un accord entre l'Etat et les différents acteurs politiques.



Législatives du 30 juillet prochain : Mamadou Lamine Diallo plaide pour l'utilisation de l'ancien fichier électoral
Mamadou Lamine Diallo est clair, c'est l'ancien fichier électoral qui doit être utilisé pour les élections législatives du 30 juillet. Le président du mouvement "Tekki" a rappelé l'accord qui stipulait que si le nombre de cartes d'électeurs distribuées était inférieur à 4 millions, il fallait utiliser l'ancien fichier.
"(...) Il est bon de rappeler que le président Macky Sall a décidé tout seul de confectionner de nouvelles cartes d'électeurs dans un marché de gré à gré contre l'avis motivé de l'opposition, sous prétexte d'éliminer le stock mort. L'accord obtenu le premier décembre 2016 stipulait que 4 000 000 de cartes d'électeurs devraient être distribuées à leurs propriétaires sans erreur, sinon l'ancien fichier serait utilisé", a écrit Mamadou Lamine Diallo dans un document intitulé "Le coût des élections législatives enfle".

Le leader de "Tekki" affirme qu'en mi-juin, on est encore très loin des 4 millions de cartes distribuées et "le Gouvernement refuse de donner le nombre de cartes d'électeurs distribuées à leurs propriétaires". Il a également déploré les 400 millions de bulletins de vote à imprimer et les 47 équipes de la Rts (Radio télévision sénégalaise) à déplacer, qui selon lui sont "la conséquence des listes parrainées par le régime et ses affidées". Diallo va jusqu'à accusé le "régime dictatorial d'organiser le sabotage des élections"
 

AYOBA FAYE

Mercredi 28 Juin 2017 - 11:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter