Législatives: la COJER de Rufisque détecte «le protocole de Versailles entre Wade et Idy»



La Convergence des Jeunesses Républicaines du département de Rufisque s’est réunie ce week-end à Bargny pour se prononcer sur l’actualité nationale. Dans un communiqué signé par Balla Diop, coordonnateur de la Convergence des Jeunesses Républicains du département de Rufisque, la COJER de Rufisque précise être «tombée des nues par l’idée émise par l’opposition de faire de Me Abdoulaye WADE leur tête de liste nationale lors des prochaines législatives».
 
«Ceci est un aveu d’impéritie et de couardise de tous les leaders de cette dernière qui ne prennent pas leur responsabilité et leur courage à deux mains. Lorsque des prétendus leaders comme Idrissa SECK, Malick GACKOU, Karim WADE, Omar SARR, Khalifa SALL, Pape DIOP, Abdoulaye BALDE pour ne citer que ceux-là, qui s’estiment avoir une envergure nationale et des ambitions présidentielles n’osent pas affronter la tête de liste de la coalition BBY pour les législatives de 2017 qui est autre que le Président Macky SALL et font appel à un vieillard de 92 ans pour le faire à leur place, il y’a vraiment de quoi mettre aux oubliettes leurs ambitions présidentielles pour 2019», tacle ladite partie.

Ces apéristes qui rendent hommage au Pape du Sopi en ces termes, «Abdoulaye WADE a fait son temps et est entré au panthéon de la vie politique sénégalaise du fait de sa témérité et de son courage politique. De 1974 à 2000, ayant à l’époque le même âge qu’ils ont actuellement et même plus vieux, il incarnait le leadership de l’opposition en faisant toujours face à SENGHOR ou DIOUF. Il ne s’est jamais réfugié dans des schémas creux ou des détours méandreux. Il s’est toujours tenu droit dans ses bottes et a toujours combattu avec principe et rectitude sans mettre de masque», n’en déclarent pas moins que «Wade plus vieux que tous les Khalifes généraux au SENEGAL mérite une retraite politique paisible mais non de remorquer une opposition en sempiternelle hibernation qui ne se réveille qu’aux veilles d’élections… ».

«Après le protocole de REUBEUSS qui a vu 47 Milliards disparaitre entre les mains d’Abdoulaye WADE et d’Idrissa SECK», la COJER de RUFISQUE «tient à alerter les Sénégalais sur le protocole rampant de VERSAILLES».

«Abdoulaye WADE futé et rusé comme un Fennec veut emballer ces prétendus leaders de l’opposition en l’occurrence Idrissa SECK et Khalifa SALL, pour obtenir une majorité illusoire pour la 13ème législature afin de faire voter une loi d’amnistie pour Karim qui vue son casier judicaire actuel ne peut se présenter à la présidentielle de 2019. Ce que Abdoulaye WADE perd de vue, pour corroborer sa sénilité et sa sénescence, c’est qu’Idrissa SECK, Khalifa SALL, Malick GACKOU et compagnie jouissant de toutes leurs facultés mentales et ayant les mêmes ambitions présidentielles que Karim WADE ne voteront jamais cette loi d’amnistie pour avoir un candidat en moins en 2019…», analysent ces jeunes de l'APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel). 


Mardi 25 Avril 2017 - 19:06




1.Posté par Leuk le 25/04/2017 20:56
S'il faudrait même réveiller Senghor jusqu'à Blaise Diagne et Barthélémy Durand Valantin, tous les moyens seraient bons pour vous bouter dehors, hors d'état de nuire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter