Les Dolly sur la défaite de Wade – Le père quitte , le fils demande à Wade de quitter



Les Dolly sur la défaite de Wade – Le père quitte , le fils demande à Wade de quitter
Si Wade quitte la scène politique, il ne sera pas le seul à le faire. Il y aura au moins une personnalité politique de la localité de Touba qui suivra ses pas. IL s’agit de Serigne Bara Dolly Mbacké, actuel Président de la fédération libérale de Touba. Dans une interview qu’il nous accorde, le Mbacké-Mbacké déclare avoir pris la ferme décision de mettre un terme à sa carrière politique, signalant qu’il ne pourra soutenir, en dehors de Wade, aucune autre personne. «Je n’étais pas dans le champ politique pour faire une carrière mais pour soutenir un ami personnel. Maintenant que tout est fini, je préfère reprendre le chemin des champs. La politique, même si j’ai été député et sénateur, n’a été qu’une simple parenthèse pour moi».

Dans sa demeure située sur la route de Touba, jadis, pleine à craquer de monde, l’on ne voit que des enfants jouer. Tout est silencieux, rien ne bouge. Le vieil homme est seul dans son grand salon, égrenant son chapelet. Pourtant, il a été le dernier homme fort du régime dans cette partie du pays. C’est lui qui était, tout le temps, chargé de distribuer les fonds politiques alloués aux responsables libéraux de la localité par le parti.

Aujourd’hui, il laisse dans le champ politique trois fils que sont Serigne Cheikh Mbacké Bara Dolly, Serigne Modou Bara Dolly et Serigne Abdou Mbacké Bara Dolly. Ce dernier, chargé de mission de Pape Diop, en conférence de presse dans la cité religieuse de Touba a exigé de Wade qu’il quitte la scène politique. Pour lui, il n’est plus question de laisser le parti entre les mains d’un « vieillard » qui n’a aucun autre objectif que de mettre son fils à la tête de la formation politique. IL accusera Me Madické Niang de chercher à s’immiscer dans la confection des listes d’investiture pour les besoins des législatives prochaines.

Mamadou Moustapha MBAYE
(APPEL)


Lundi 2 Avril 2012 - 01:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter