Les Emirats arabes unis vont suspendre certains services de BlackBerry

Le téléphone multimédia BlackBerry n'a pas la cote auprès des autorités des Emirats arabes unis. Certains services de ce téléphone tels les messageries et la recherche sur internet devraient être suspendus à partir du 11 octobre 2010 a fait savoir ce dimanche 1er août, l'autorité de contrôle des télécommunications des Emirats.



Les Emirats arabes unis vont suspendre certains services de BlackBerry
Disponible dans les Emirats arabes unis depuis 2006, le téléphone multimédia BlackBerry n'est plus en conformité avec la législation en matière de sécurité nationale adoptée depuis cette date à Dubaï. Le problème est le traitement hors des frontières des Emirats des données concernant les utilisateurs du BlackBerry proposées par le canadien RIM. Cela est de nature à permettre que des délits soient commis sans possibilité de les poursuivre, estiment les autorités.

En conséquence, les services de messagerie instantanée, les mails et la navigation sur internet des usagers de BlackBerry seront suspendus à partir du 11 octobre. Et ce jusqu'à ce qu'une solution conforme à la loi en vigueur aux Emirats soit trouvée par le fournisseur.

En attendant, les détenteurs d'un BlackBerry ne seront pas totalement coupés du monde : ce qui paraît effectivement inconcevable dans un centre commercial et d'affaires comme les Emirats arabes unis. Le groupe de télécommunications des Emirats Etisalat va proposer aux clients des produits et services pour remplacer le BlackBerry.


Rfi

Dimanche 1 Août 2010 - 18:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter