Les Etats-Unis éliminent le chef d’al-Qaïda au Yémen

Le mouvement terroriste Aqpa, al-Qaïda dans la péninsule arabique, a confirmé ce mardi la mort de son dirigeant, Nasser al-Wahishi dans une frappe d'un drone américain. Qassem al-Rimi prend sa place.



C’est un nouvel homme fort d’Aqpa que les Etats-Unis viennent d’abattre au Yémen. Washington a multiplié ses derniers mois les frappes ciblées réussies contre les dirigeants du mouvement terroriste. Nasser al-Wahishi, pour sa part, a été « tué dans une attaque américaine de drone qui l'a visé, ainsi que deux autres moujahidines », a indiqué Aqpa dans une déclaration filmée et postée sur YouTube par al-Malahem, le service de propagande du groupe jihadiste.
Nasser al-Wahishi, désigné en 2013 adjoint du chef du réseau al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a été tué dans la région du Hadramout, à l'est d'Aden, dans le sud du pays, selon deux responsables de la sécurité nationale au Yémen cités par la chaîne américaine CNN. Un responsable yéménite local a de son côté déclaré à l'AFP que Wahishi avait probablement été tué dans un raid à Mukalla, tenu par al-Qaïda, dans le sud-est du territoire.
Le mouvement jihadiste n’a pas perdu de temps et a nommé en remplacement Qassem al-Rimi à sa tête.

RFI


Mardi 16 Juin 2015 - 12:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter