Les Etats-Unis et le Japon engagés à des «actes forts» vis-à-vis de la Corée du Nord

Le président Barack Obama a rencontré le 22 février le Premier ministre Shinzo Abe, en visite à la Maison Blanche. Les deux hommes ont réaffirmé la solidarité de leurs deux pays, notamment vis-à-vis de la Corée du Nord après le 3e test nucléaire effectué par Pyongyang. Ils ont promis des «actes forts» contre ce pays, et de se montrer fermes face à Pékin et à ses prétentions territoriales en mer de Chine orientale où un différend oppose Chinois et Japonais à propos de l'archipel des Senkaku. Les deux hommes ont par ailleurs abordé le volet économique.



Les Etats-Unis et le Japon engagés à des «actes forts» vis-à-vis de la Corée du Nord


La Corée du Nord et la Chine ont été au centre des discussions. Les Etats-Unis et le Japon sont en parfait accord pour empêcher Pyongyang de déveloper son programme nucléaire qui menace sérieusement la sécurité des Japonais. Les deux pays vont demandé à l’ONU un renforcement des sanctions.

Autre source d’inquiétude pour Tokyo, la militarisation de la Chine et ses visées sur les îles Senkaku, dans la mer de Chine du Sud, que le Japon considère comme lui appartenant. Le président américain et le Premier ministre Abe ont déclaré que l’alliance entre leurs deux pays jouait un rôle stabilisateur dans la région.

Les deux dirigeants ont aussi beaucoup parlé économie, la croissance étant leur priorité. Les Etats-Unis se félicitent des efforts du nouveau gouvernement japonais pour la relancer. Pour les y aider, les Japonais souhaiteraient que les Américains augmentent leurs exportations de gaz de schiste, ce qui réduirait leurs dépenses énergétiques qui se sont accrues depuis la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Le retour d’un gouvernement de droite au pouvoir devrait mener à une amélioration des relations qui s’etaient refroidies entre les deux pays sous Yoshihiko Noda qui avait pris ses distances des Etats-Unis.
 


RFI


Samedi 23 Février 2013 - 13:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter