Les Français des Amériques votent dès samedi pour la présidentielle

Ce sont les Français résidant dans les Amériques qui, avant les autres, déposeront leur bulletin de vote pour la présidentielle 2012. Sur les 783 bureaux de vote hors métropole, les premiers ouvriront le samedi 21 avril 2012, à 8 heures. A ce moment-là, il sera midi à Paris. Dans toute l’Amérique, du Canada jusqu’à la Terre de Feu et pour la première fois à cause de ce vote avancé, les expatriés accompliront leur devoir électoral sans en connaître à l’avance les résultats.



Les Français des Amériques votent dès samedi pour la présidentielle
A cause du décalage horaire, les Français du Brésil inaugureront le scrutin présidentiel. Dix-neuf heures avant la métropole, les 15 050 électeurs inscrits dans les divers consulats français de Rio, Sao Paulo, Brasilia ou Belo Horizonte, pourront exprimer leur choix. La nouveauté c’est que, en votant la veille, ces Français ne connaîtront pas le résultat du vote, contrairement à ce qui se passait jusque-là, où on votait dans les Amériques le même jour qu’à Paris.
Cette particularité faisait qu’auparavant « quand ils votaient, ils connaissaient déjà le résultat de l’élection. C’était très démobilisant ou cela influençait leur vote » explique un porte-parole du consulat français à Rio. Du coup, même la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane sont incluses dans ces nouvelles dispositions du vote par dérogation.

Voter sur internet

Ces nouvelles mesures semblent avoir joué, du moins en partie, dans le sens d’une meilleure mobilisation des expatriés. Au Brésil, par exemple, l’ambassade de France a enregistré une hausse d’environ un tiers du nombre de Français qui se sont inscrits sur les listes électorales. Une remontée généralement constatée partout dans le monde, que le décalage soit favorable ou pas.
 
Au total, quelque 2,2 millions de Français vivent à l’étranger et parmi eux, près de la moitié (1 075 746) se sont inscrits sur les listes électorales consulaires soit une hausse de 30,9% par rapport à la présidentielle de 2007. Le fait que ces électeurs puissent aussi voter pour la première fois aux législatives de juin prochain les a également davantage motivés. Et pour ce scrutin, plus d’obligation de se rendre dans un consulat ou de voter par correspondance ou procuration ; pour la première fois en effet, les Français résidant hors du territoire national pourront voter sur internet pour élire leurs onze députés sur les 577 que compte l’Assemblée nationale.
 
Lors de la dernière présidentielle, en 2007, les Français de l’étranger avaient élu Nicolas Sarkozy avec près de 54%, soit un point de moins que son score national. Cette fois-ci, le sondage Opinionway publié fin mars, donne Nicolas Sarkozy en tête du premier tour avec 37% devant François Hollande crédité de 27%. Pour le second tour, le même institut attribue 51% au président sortant contre 49% à son challenger socialiste.
 
RFI


Vendredi 20 Avril 2012 - 16:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter