Les ICS s’excusent auprès de populations de Mbao et précisent

Suite à la marche organisée hier par les habitants de Mbao qui accusaient les Industries chimiques du Sénégal (ICS) de menacer leur santé, les responsables de l’entreprise, par le biais de leur responsable de la communication ont tenu à prendre des mesures visant à les rassurer.



 «Il a été ordonné l’arrêt des déchargements des produits chimiques, et rappelons que toutes les mesures ont été prises pour garantir la sécurité des populations », a déclaré Mbagnick Diop interrogé par nos confrères de la Rfm.

Le chargé de communication de l’entreprise d’expliquer : «Au niveau de nos sites d’engrais, les installations sont telles qu’il n’y a pas de déchets provenant de ces sites qui soient déversés dans la mer. Au contraire nous pompons la mer parce que nous en avons besoin dans notre processus de fabrication d’urée».

Selon lui, les explications sur ces odeurs sont à chercher ailleurs : «Donc s’il y a des déchets, il faudrait chercher les responsabilités beaucoup plus en aval des ICS. Il reste que nous sommes une grande entreprise, qui dit industrie chimique dit mise en séquence chaque fois qu’il y a des incommodassions quelque part au niveau des populations. Les gens, péremptoirement, sans même chercher à vérifier nous accusent à tort», fustige-t-il.

Et M. Diop de conclure : «Mais aucune industrie chimique n’est exempte de reproches. Mais au niveau de notre site d’engrais ici à Mbao, nous pouvons dire de vive voix que nous nous soucions très sérieusement, de la manière la plus adéquate, de la sauvegarde de l’environnement et il n’y a pas au niveau de notre processus de fabrication, des déchets que nous déversons en mer».

Ousmane Demba Kane

Dimanche 21 Août 2016 - 09:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter