«Les Imams de la Grande Mosquée de Dakar ne s’adressent pas la parole », Pape Ibrahima Diagne



«Les Imams de la Grande Mosquée de Dakar ne s’adressent pas la parole », Pape Ibrahima Diagne
C’est «une situation critique » qui est de mise à la Grande mosquée de Dakar, à en croire le Grand Serigne de Dakar, Pape Ibrahima Diagne .  «Un climat délétère règne à la Grande Mosquée de Dakar », sert ce dernier qui évoque l’«héritage d’un vieux conflit». Le rival d’Abdoulaye Makhtar Diop déclare que «les Imams de la Grande Mosquée de Dakar ne s’adressent pas la parole». Pis, dit-il sur la Tfm: «l’Imam El Hadji Malick Diagne qui m’a mis le Coran sur la tête le jour de mon intronisation, ne dirige plus les prières parce qu’il a fait ce geste. C’est l’Imam Pape Moussa Samb qui l’a sanctionné».
 

«Pape Moussa Samb n’adresse pas la parole à l’Imam Djibril Diène », enfonce le Grand Serigne de Dakar, ce dernier de préciser que «quand Abdoulaye Wade est venu au pouvoir, ils ont privilégié la carte bleue pour recruter l’Imam Pape Moussa Samb, un libéral ». Ce, alors que c’est « l’Imam Dame Diop qui venait après Maodo Sylla».

«Après le décès d’Amadou Lamine Diène, Maodo Sylla était en conflit avec Samsidine Diagne. Il y avait deux camps : celui de Moussé Diop, le père d’Abdoulaye Makhtar Diop et celui de Momar Marème Diop. Jusqu’à présent, ces tiraillements existent », martèle l’héritier de feu Bassirou Diagne Marème Diop, défunt Grand Serigne de Dakar. 


Samedi 25 Juillet 2015 - 10:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter