Les Jeunesses de la Mouvance Présidentielle se prononcent sur la situation du pays



Les Jeunesses de la Mouvance Présidentielle se prononcent sur la situation du pays
Les Jeunesses de la Mouvance Présidentielle se sont réunis ce Vendredi 10 Janvier 2014 ,au siège de la Ligue Démocratique, autour des perspectives de la structure et de la situation  socio-économique nationale.
Abordant les perspectives, les Jeunesses de la Mouvance Présidentielle s'engagent à consolider et à élargir le cadre et à tout mettre en œuvre pour renforcer l'unité et la cohésion des forces de la majorité présidentielle pour relever ensemble les défis liées au développement socio-économique du pays.

S'agissant du second point, les JMP saluent la mise en place de l'Agence Nationale pour la Promotion de l'emploi des Jeunes (ANPEJ), et engagent le gouvernement à renforcer les moyens de ladite structure et à s'orienter davantage vers la territorialisation des politiques publiques en matière d'emploi et de promotion socio-économique des jeunes pour relever  avec plus d'efficacité les défis liés au sous emploi, au chômage et à la qualification professionnelle de cette couche majoritaire, devant être au cœur de l'orientation et de l'action des pouvoirs publics.

En outre, les JMP se félicitent de la décision du Chef de l'Etat et du gouvernement de baisser les couts du loyer, qui constituaient un véritable goulot d'étranglement pour les foyers sénégalais. En effet, cette mesure renforcera à terme le pouvoir d'achat des ménages et illustre si besoin en est la volonté affichée des autorités de soulager les populations dans leur vie quotidienne. Dans le même sillage, les JMP saluent les efforts du gouvernement pour la construction et la promotion des logement sociaux .

Sur la situation universitaire, les Jeunesses de la Majorité Présidentielle saluent la signature de l'accord entre les autorités et les représentants des étudiants des universités de Thiès ,Bambey et Ziguinchor et lancent un appellent à ceux  de Dakar et de Saint-Louis à  faire preuve de flexibilité  pour le bénéfice exclusif de notre système d'enseignement supérieur, qui a le devoir de s'ouvrir et de multiplier ses sources de financement aux fins de s'adapter à un monde où le savoir et le savoir faire sont au cœur des processus de développement


Dimanche 12 Janvier 2014 - 17:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter