Les Libéraux promettent un lundi de feu à Macky Sall si Wade n'est pas autorisé à atterrir

Ce sera peut-être le lundi de tous les dangers pour Macky Sall, son régime et les populations dakaroises. Les libéraux et leurs alliés de la Coalition gagnante Manko Wattu Senegaal ont été unanimes, lors de leur assemblée générale organisée ce dimanche après-midi à la permanence du Parti démocratique Sénégal, si une autorisation d'atterrissage n'est pas délivrée à l'avion qui doit ramener Me Abdoulaye Wade, ils vont mettre Dakar sens dessus dessous.



Le Parti démocratique sénégalais (Pds) et ses alliés Manko Wattu Senegaal sont en train de réussir à faire de l'arrivée de l'ancien président Abdoulaye Wade le principal événement de ce début de campagne électorale pour les Législatives du 30 juillet 2017. Réunis à la permanence Mamadou Lamine Badji, sise sur la Voie de dégagement nord (Vdn), pour une assemblée générale de démarrage de leurs activités politiques en vue de cette campagne, ils ont tous versé dans la menace et les invectives à l'endroit du président Macky Sall et de son régime. Par A ou par B, Wade doit atterrir à l'aéroport de Dakar lundi, sinon ils vont marcher sur les rues de la capitale sénégalaise, avec ou sans autorisation de l'autorité administrative. 

Victor Sadio Diouf et les jeunesses libérales promettent bloquer le Coud
Arrêté en 2014 après l'incendie d'un bus Dakar Dem Dikk lors d'une série de manifestations de l'opposition, le responsable des élèves et étudiants libéraux n'a pas peur de retourner en prison. Victor Sadio Diouf, qui a parlé au nom des jeunesses libérales, promet l'enfer au directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar, si l'avion du président Wade n'est pas autorisé à atterrir sur le tarmac de l'aéroport Léopold Sédar Senghor, ce lundi. "Si le Président Wade n'atterrit pas, nous allons bloquer l'accès à l'université au Directeur du Coud. Que les autorités prennent toutes leurs responsabilités, si les choses dégénèrent au campus", a-t-il lancé.

Me Madické Niang : "Nous devons ça à Wade"
L'un des plus proches collaborateurs de l'ancien président Abdoulaye Wade est allé dans le même sens que ses camarades de la coalition. Pour Me Madické Niang, les militants ne doivent pas permettre au régime de Macky Sall de bloquer le retour de leur leader au Sénégal comme en 2014. Il appelle à une énorme mobilisation qui dissuadera le pouvoir. "Il faut que tous les Sénégalais se lèvent demain (lundi) pour aller accueillir le président Wade. Que Macky lui délivre une autorisation d'atterrir ou pas. Après tout ce qu'il a fait pour ce pays, nous lui devons au moins ça", dit-il.

Mamadou Diop "Decroix" accuse Macky de vouloir annuler les élections
Pour le coordonnateur du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr), Macky Sall s'avoue déjà vaincu et c'est pourquoi il va tout faire pour que les élections n'aient pas lieu. "L'interview du président Wade à la télé (sur la Sen TV vendredi dernier) consacre la défaite de Macky Sall aux élections. Il en est conscient et va tout faire pour ne pas y aller", a-t-il averti.

Mamadou Lamine Diallo "Tekki" donne rendez-vous à tous les Sénégalais à l'aéroport lundi
Le coordonnateur de la Coalition gagnante Manko wattu Senegaal ne veut pas accorder, comme ses camarades, du crédit à cette histoire de refus d'autoriser l'atterrissage de l'avion de Me Wade. Mamadou Lamine Diallo a appelé tous les militants à venir tôt à l'aéroport pour accueillir leur tête de liste. "Je donne rendez-vous à tout le monde demain (lundi) à 15 heures à l'aéroport", a-t-il lancé après avoir recommandé aux Sénégalais d'aller retirer leurs cartes d'électeurs.

Pape Diop de la convergence Bokk Gis Gis a clôturé le ballet des orateurs en appelant tout le monde à la mobilisation pour un accueil triomphal du président Abdoulaye Wade
 

AYOBA FAYE

Lundi 10 Juillet 2017 - 00:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter