Les Niçois expliquent le renouveau d’Hatem Ben Arfa

Auteur d’un début de saison tonitruant, Hatem Ben Arfa a retrouvé son meilleur niveau. De quoi réjouir l’OGC Nice, de ses coéquipiers jusqu’à coach Puel, qui se sont épanchés sur les raisons de ce renouveau.



Avec 4 buts et une passe décisive en 7 apparitions, Hatem Ben Arfa réalise un superbe début de saison. Sacrée revanche, pour un talent dont la carrière était au point mort il y a de cela un an. Forcément, l’OGC Nice savoure déjà son pari gagnant, lui qui sous la houlette de son leader technique, côtoie à nouveau le haut de tableau de Ligue 1. Chez les Aiglons, on ne s’étonne cependant pas du renouveau du milieu offensif. Pour son coéquipier Mathieu Bodmer, l’environnement niçois était tout simplement l’idéal pour sa relance.

« Ça marche parce qu’ici, on le laisse tranquille. Il lui fallait un club familial, dans lequel on le laisse travailler. Il a besoin d’affection, de savoir que le club a besoin de lui. Peut-être qu’il est plus fait pour des clubs intermédiaires que pour des grands clubs. Peut-être qu’il n’est pas à l’aise dans les vestiaires où il y a beaucoup d’ego », assure-t-il à L’Equipe . L’approche de l’entraîneur Claude Puel y est aussi pour quelque chose. « Je suis toujours affectif avec mes joueurs, ils s’en rendent compte une fois qu’ils sont partis. J’ai une approche différente avec chacun, si un joueur a besoin que je lui parle davantage, je vais me rapprocher de lui dans le dialogue. Et Hatem est comme ça », raconte le technicien.

Si Ben Arfa a trouvé l’environnement et le staff qu’il attendait, il a lui aussi évolué. « Hatem a dix ans de carrière derrière lui. Il a vécu des trucs extraordinaires et des choses un peu moins bien. Il a pris de l’âge et de la maturité et ne joue plus que pour le plaisir. Il est épanoui ici parce qu’il en prend et c’est ce qu’il recherchait », poursuit Bodmer. « Je suis content de son écoute, de son état d’esprit et de son attitude. C’est un joueur hors normes, un vrai coéquipier. C’est la construction d’un homme, il a passé beaucoup d’étapes dans sa vie, qui l’ont structuré et rendu plus mature. C’est l’évolution de chacun d’entre nous », détaille pour sa part Puel. À 28 ans, Hatem Ben Arfa a donc atteint la maturité et livre le meilleur de lui-même. Pour le plus grand bonheur du Gym.

Source : Footmercato.net



Dimanche 27 Septembre 2015 - 10:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter