Les anciens du Lycée Lamine Guèye fêtent l’excellence et s’engagent à…

«Fêtex 1». C’est le nom que les anciens élèves du Lycée Lamine Guèye ont trouvé pour récompenser les élèves les plus méritants de l’établissement cette année. Cette commémoration qui avait pour parrain, le premier proviseur noir de l’ancien lycée Van Vollenhoven, Alioune Faty, est l’un des actes que posent ces anciens regroupés en association pour de redonner à cet établissement qui faisait partie des fiertés du Sénégal, son lustre d’antan.



Les anciens du Lycée Lamine Guèye fêtent l’excellence et s’engagent à…
 «Nous sommes des anciens élèves du Lycée Lamine Guèye, et nous travaillons en coulisse pour restaurer son excellence au lycée parce que les seuils de l’excellence sont assez élevés», a déclaré le Général El Hadj Mouhamadou Kandji, le président de l’association des anciens élèves du Lycée Lamine Guèye en marge de la fête de l’excellence qu’ils organisaient pour récompenser les élèves de Troisième et de Terminale qui se sont distingués cette année.

Mais cet objectif que le général Ndoye et Cie se sont fixés, l’administration de l’école est en train de jouer sa partition pour l’atteindre. De l’avis de son proviseur, Alioune Diop, le lycée a eu une nette amélioration en termes de résultats au bac comparé à l’année dernière. Car de 36%, l’école a atteint les 41 % cette année. Et c’est le même constat chez leurs petits frères du Cem.

Ce qu’a confirmé l’un des primés qui soutient que dorénavant, leur seule ambition est de relever le défi en redonnant au lycée qu’ils vont rejoindre dès l’ouverture prochaine des classes la place qui faisait de lui, la fierté du Sénégal.

Et ils peuvent compter sur leur parrain, El Hadji Alioune Faty, qui fut le premier provisoire noir du lycée. Mais pour lui, il n’y a pas de secret. Car seul le travail peut leur faire accéder à l’excellence.

Ces élèves qui sont au nombre de 20 (6 au Bfem et 14 au bac) ont été sélectionnées en tenant compte des excellentes notes qu’ils ont eu durant cette année scolaire, mais aussi, de leur résultat lors du baccalauréat avec des mentions allant de bien à assez-bien. Et au Bfem pour les élèves du Cem qui se sont illustrés en obtenant lors des compostions, des moyennes comprises entre 15 et 17.

L’Association des élèves du Lycée Lamine Guèye ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, ils veulent perpétrer cet acte qu’ils veulent désormais ériger en tradition.
                                                                                                                   

Ousmane Demba Kane

Vendredi 19 Août 2016 - 21:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter