Les assassins de Nshimirimana identifiés

Au Burundi, le Parquet déclare dans un communiqué avoir "identifié" les "exécutants" de l’attaque à la roquette, qui a coûté la vie à Adolphe Nshimirimana, un proche du président Pierre Nkurunziza.



Selon le procureur de la République, quelques-unes des personnes présumées avoir tué l’ancien chef des services de renseignement sont arrêtées.

"A ce jour, l'identité des auteurs exécutants du forfait est connue du ministère public. Un certain nombre d'exécutants ont été appréhendés. Le reste des exécutants, ainsi que les planificateurs du crime, sont activement recherchés", a-t-il écrit.
 
Valentin Bagorikunda, le procureur général de la République, au Burundi.

Ce dimanche, une marche a eu lieu à Kamenge, un quartier de la capitale du Burundi, où le général Nshimirimana été tué le 2 août.

Le coup d’envoi de la marche a été donné à partir du bar "Iwabo w'abantu", qui appartenait au défunt soldat.
Pierre Nkurunziza avait donné sept jours aux forces de sécurité et aux autorités judiciaires pour retrouver les auteurs de l'assassinat du général Nshimirimana.

BBC Afrique

Lundi 10 Août 2015 - 09:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter