Les athlètes sénégalais refusent de rentrer au pays sans leurs primes



Les athlètes sénégalais refusent de rentrer au pays sans leurs primes
Même s’ils ont terminé leurs compétitions, bon nombre d’athlètes sénégalais refusent toujours de  rentrer au bercail en restant cloitrés à Maputo où se tiennent les 10e jeux africains. Ces compétiteurs sénégalais préfèrent rester dans la capitale mozambicaine, si on ne leur donne pas leurs primes, selon le secrétaire général du Comité National Olympique et Sportif Sénégalais (CNOSS), Santi Sène Agne. « Une athlète comme Amy Mbacké Thiam refuse de rentrer, alors qu’elle a fini. Elle n’a pas encore reçu sa prime », révèle M. Agne, sur les colonnes du journal « L’As ». Le secrétaire général du CNOSS pense toutefois que les athlètes ne cèderont pas facilement cette fois-ci car ils veulent plus de considération. Ces derniers exigent selon lui, 10 000 FCFA de prime journalière, au lieu de 3000 FCFA, sans quoi, ils ne rentreront pas au Sénégal.


Vendredi 16 Septembre 2011 - 13:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter