Les attentes de Mor Dieng « il faut des audits sans complaisance »



Les attentes de Mor Dieng « il faut des audits sans complaisance »
« Les félicitations d’Abdoulaye Wade à Macky Sall ne doivent pas nous détourner de l’urgence qui est de faire l’état des lieux et des audits sans complaisance de tous les secteurs quelques soient les citoyens qui ont eu des responsabilités dans la gestion des fonds publics », c’est l’avis de Mor Dieng, candidat à la dernière présidentielle et souteneur de Macky Sall au second tour.

« Ces états des lieux et audits ne seront pas accueillis comme des règlements de compte, ils seront perçus par les citoyens comme un signal fort de bonne gouvernance. Les sénégalais ne comprendront jamais que la mal gouvernance des douze dernières années soit comptabilisée en perte et profit », explique M. Dieng.

Ces audits sont apparemment nécessaires car pour lui, « le président Macky Sall prend le pouvoir dans un contexte où les caisses de l’Etat sont vides avec une situation d’endettement à court terme jamais connu. Depuis plusieurs années jusqu’à la date du 24 mars, l’Etat du Sénégal a continué d’émettre des bons et obligations du trésor remboursables à très court et moyen termes ».

Mor Dieng rappelle les engagements du nouveau président dans un contexte difficile, « le président Macky Sall a pris des engagements qu’il doit respecter mais il faut avouer qu’il a besoin d’une période de grâce pour mettre de l’ordre dans les finances publiques dans un pays qui n’a plus d’argent dans ses caisses et en plus qui est sur endetté ».

« Les problèmes du Sénégal ne se régleront pas par un coup de baguette magique il faut beaucoup de travail avec méthode et organisation », conclut M. Dieng au micro du correspondant de la RFM à Mbacké.


Mardi 27 Mars 2012 - 14:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter