Les aveux de "Y en a marre": «Nous reconnaissons avoir été soutenus par Lamine Diack »

Le mouvement Y’en a marre rompt le silence dans l’affaire Lamine Diack et c’est pour faire des aveux qui sont presque des secrets de polichinelle pour les sénégalais. Le mouvement reconnait avoir reçu le soutien financier de Lamine Diack, c’était en 2013. Des aveux de taille. Ainsi, ils brisent le silence pour donner leur part de vérité.



Les aveux de "Y en a marre":  «Nous reconnaissons avoir été soutenus par Lamine Diack »
Le mouvement "Y en a marre" sort de son silence observé depuis que l’ancien président de l’athlétisme mondial Lamine Diack a fait des aveux sur le financement des partis politiques et de certains mouvements pour combattre le président de l’époque Me Wade. Désigné du doigt, "Y’en a marre" monte au créneau pour donner sa version des faits dans cette brûlante affaire qui secoue le landerneau politique sénégalais depuis un bon moment. Et, c’est Fadel  Barro qui fait une sortie pour apporter des éclaircissements. D’emblée, le coordonnateur du mouvement de contestation se veut être  clair. «Nous reconnaissons avoir été soutenus par beaucoup de personnes parmi eux le président Lamine Diack. C’était en 2013 », précise le "Y en a marriste". 

«Nous reconnaissons même qu’il était un soutient moral. Quelqu’un qui était dans la même mouvance que nous. C'est-à-dire qui s’opposait à la candidature de Wade. Mais de là à dire qu’il financait tout ce que nous avons fait, c’est une exagération, car lui-même n’a pas présenté les faits comme tel », fulmine Fadel Barro dans les colonnes de l’Enquête.

Ainsi le mouvement reconnait avoir bénéficié des largesses du président Lamine Diack, des vérités apportées par le coordonnateur du mouvement, qui fustige par ailleurs le traitement fait de cette affaire. «En France dans l’affaire Michel Platini tous les français se sont ligués pour le soutenir, alors faisons de même pour le président Diack », conclut le coordonnateur du mouvement "Y’en a marre".   

Khadim FALL

Samedi 9 Janvier 2016 - 08:41




1.Posté par Coly le 09/01/2016 14:36 (depuis mobile)
Sene interre mollenfi bayi dolléne darra devant le peuple senegalai






2.Posté par lynna le 09/01/2016 15:05 (depuis mobile)
Y A MARRE est une structure mafieuse! Comparé l''affaire Platini à celle de Diack est une aberation. Platini n''a pas pris de l''argent venant d''un pays étranger . Il a reçu de Blatter cet argent non pas pour combattre un Président de la République .

3.Posté par Leuk le 09/01/2016 20:46
Ils rusent parlant de 2013 (après Wade).

Platini doit être soutenu par tout le Peuple Français. Platini n'a pas de problème avec une partie des Français. Il n'est pas mêlé à un trafic de produits mortels du genre anabolisants ou stupéfiants.

Concernant Pa Diack, c'est une affaire revêt 3 aspects :
- Administratif au sommet de Sport Mondial
- Juridique entre les mains de la justice française
- Politique concernant le financement occulte d'une certaine classe politique contre le camp du Président Wade et contraire à l'Ethique;

Même si le Président Wade est prompt à pardonner un tel fils du Pays, il n'en demeure pas moins que la Justice Sénégalaise, surtout dans un contexte des Traque des Biens mal acquis (CREI, OFNAC ...), doit sévir afin que l'on assainisse le paysage de la politique.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter