Les choses se corsent pour Bara Sady : Après les 48 milliards, des experts enquêtent sur 18 milliards jugés fictifs




Du nouveau dans l’affaire Bara Sady, l’ancien Directeur général du Port Autonome de Dakar (PAD) dans les liens de la détention depuis le 28 novembre 2014 pour escroquerie, détournement de deniers publics et corruption active à hauteur de 48 milliards. Il s’agit de marchés jugés fictifs estimés à 18 milliards F CFA. Les milliards tombés dans l’eau, le magistrat instructeur, livre la Rfm, va s’attacher les services d’experts maritimes pour confirmer ou infirmer l’accusation.


Les fameux marchés portés dans des travaux d’extension et de dragage du port. Bara Sady, son directeur administratif et financier, le secrétaire général du port, les membres de la commission des marchés et des fournisseurs épinglés pour leur part pour complicité, sont placés sous mandat de dépôt depuis plus de deux (2) mois.
Entendus dernièrement dans le fonds du dossier, ils avaient tous nié les faits. 


Lundi 3 Février 2014 - 14:18




1.Posté par Alioune Gueye le 03/02/2014 16:37
Le débarcadère des bateaux taxis sis a Rufisque qui n'est toujours pas fonctionnel malgré les milliards engloutis mérite aussi un audit sans complaisance.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter