Les croustillants dessous des 64 M€ détournés des caisses de l’OM !

Le Canard Enchaîné dévoile les détails de détournements estimés à 64 M€ intervenus lors de certaines opérations à l'Olympique de Marseille entre 2009 et 2012.



Nous vous en parlions déjà ce mardi, le Canard Enchaîné a révélé que 64 M€ avaient été détournés des caisses de l’Olympique de Marseille entre 2009 et 2012 dans le cadre de certains transferts de joueurs. L’hebdomadaire dévoile ce mercredi l’extrait éloquent d’un procès-verbal établi par le juge Guillaume Cotelle et ses enquêteurs le 1er octobre 2015. Ce document affiche les conditions jugées douteuses de certains transferts et rémunérations au sein du club phocéen sur la période. La conclusion est assez claire.
« Les sommes considérables circulant dans le football professionnel ne peuvent échapper à l’appétit insatiable du milieu. Des circuits financiers élaborés permettent vraisemblablement aux bénéficiaires de blanchir des sommes issues d’extorsion, d’exercice illégal de la profession d’agent, et sans doute d’autres infractions financières », peut-on lire dans ce procès-verbal. Le transfert d’André-Pierre Gignac à l’été 2010 serait celui qui a le plus coûté aux finances olympiennes, avec un préjudice estimé à 27 M€, avec des primes dissimulant apparemment le salaire réel de l’attaquant. « La situation comptable subséquente aux transferts Gignac et Rémy est tellement choquante que la présentation des comptes a dû être aménagée pour apparaître plus présentable à l’actionnaire », témoigne le rapport du magistrat.
Les opérations Lucho Gonzalez (achat au FC Porto en 2009, puis vente aux Dragões en 2012) auront également porté préjudice de manière assez conséquente, avec plus de 12 M€ présumés détournés au total ! On apprend également que la résiliation du contrat de Cyril Rool, en juin 2010, aura coûté 1 296 460€ alors qu’il était sous le coup d’un licenciement pour faute grave... Quelques jours plus tard, celle de Fernando Morientes aura coûté 1 410 060€. Au total, 18 opérations (transferts entrants, sortants et autres prolongations concernant Lucho Gonzalez, M’Bia, Diawara, Abriel, Niang, Azpilicueta, Rool, Morientes, Niang, Kaboré, Rémy, Gignac, Cheyrou, Ben Arfa, Heinze, Amalfitano, Morel, Hilton) sont dans le viseur de la justice. À l’heure où l’OM cherche à trouver un nouvel investisseur, Margarita Louis-Dreyfus ayant manifesté sa volonté de vendre, ces révélations risquent de faire tache...


Source: Footmercato


Mercredi 4 Mai 2016 - 07:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter