Les défenseurs des droits de l'homme se relayent contre la sortie de Me Wade sur Macky Sall



Les défenseurs des droits de l'homme se relayent contre la sortie de Me Wade sur Macky Sall
La Ligue Sénégalaise des Droits de l'Homme a fait savoir que "s'il est permis de comprendre les frustrations et ressentiments d'un père dans le contexte de poursuites judiciaires entachées de suspicions ou de violations avérées des droits de la défense, aucune cause ne saurait cependant justifier les propos rapportés relevant de la négation des valeurs d'humanisme inaliénables inhérentes à tout être humain qui heurtent la morale et les limites de la critique admissible en démocratie". Ainsi, les organisations de défense des droits de l'Homme ont condamné les propos de Wade qu'ils jugent "stigmatisants et attentatoires à la dignité humaine".

Me Assane Dioma N'diaye estime que la dignité humaine est inaliénable. « C'est une question de principe... » Dit il. Sur cette affaire, la position de la lsdh est la même que celle de la Raddho, dont le secrétaire général, Aboubacry M'bodj, s'est exprimé en ces termes : "en dépit des clivages qui pourraient exister entre les adversaires de l'arène politique sénégalaise, rien ne saurait justifier de tels propos calomnieux qui sont de nature à porter atteinte à la dignité humaine et à jeter le discrédit sur les institutions de la République".

"Ces attaques sont contraires aux valeurs culturelles, religieuses et aux règles de bienséance de la société sénégalaise d'une part, et à tous les instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux garantissant le respect de la dignité humaine" poursuit-il. En Claire, les droits de « l'hommistes » sont cette fois-ci du côté du chef de l'Etat après la sortie de Wade contre Macky.
 


Jeudi 26 Février 2015 - 12:59




1.Posté par Leuk le 27/02/2015 14:22
Tout à fait !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter