Les dessous de la crise à TFM

Ces derniers temps la télévision Futurs Médias est sous les feux de la rampe. Après un vol de dizaine de millions, voilà que sept employés membre de la task force interne du frangin-directeur général de la Télévision sont limogés et d'autres mis "en congé" en raison de leur CDI.



Nos sources sont formelles : Youssou Ndour a décidé de reprendre en main sa télévision et réduire l'emprise de son frère qui avait fini de se rendre incontournable depuis le démarrage des activités jusqu'à imposer sa nomination comme directeur de la télévision au départ de Moustapha Diop.

"Youssou Ndour a limogé les fidèles de son frères qui travaillaient avec les moyens de la télévision pour le compte de Ndiaga", indique un employé sous le couvert de l'anonymat.

Mieux, indique-t-il, il a proposé à Ndiaga Ndour un contrat en bonne et due forme à son frère pour respecter l'orthodoxie administrative.
"Aussi incroyable que cela puisse paraître Ndiaga Ndour n'est pas un employé de GFM même s'il est directeur d'un organe. Une incongruité administrative qui s'explique par le fait que la plupart des productions de la télé sont à lui. Dakar ne dort pas dont Famara un des renvoyés était de fait le responsable, Double Vie, Wiri Wiri et d'autres émissions phare sont à lui. Les recettes publicitaires tirées de ces productions se partagent entre lui et la boite", ajoute notre source.

Avec les pertes de bénéfices enregistrées par la boite, le Roi du Mbalakh et non moins PDG de GFM a voulu reprendre en main ses affaires au risque de froisser sa famille. Ndiaga Ndour aurait, selon Libération, quant à lui boudé son bureau depuis ces limogeages en série.
 


Jeudi 25 Février 2016 - 11:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter