Les détails des factures de courant impayées: Hôpital Fann, chef de bande



Les détails des factures de courant impayées: Hôpital Fann, chef de bande
Les chiffres de la SENELEC dont "L'observateur" a eu copie dévoilent un visage hideux, pingre des différentes structures de santé. Et à ce jeu, l'hôpital Fann est le moins solvable. Dans cet hôpital universitaire, la Direction cumule 353 factures impayées soit 1.142.426.981 F CFA. Un montant arrêté au 31 octobre 2015. L'hôpital Le Dantec a aussi du mal à honorer ses factures vis-à-vis de la Société Nationale d'Electricité. Le Dantec a un nombre total de 62 factures impayées pour une valeur de 980.609.035 F CFA. Le montant des factures impayées au nombre de 31 s'élèvent à 763.237.306 F CFA pour l'hôpital Général de Grand-Yoff (HOGGY). 41 factures impayées pour 371.313.192 F CFA pour les hôpitaux de Saint-Louis, 55 factures pour 260.858.154 F CFA pour Thiès, 27 factures impayées pour près de 300 millions de F CFA pour Mathlaboul Fawzeini, près de 227 millions de F CFA  pour 31 factures pour l'hôpital de Ndioum. Ce qui inquiète la SENELEC, c'est qu'aucune de ces structures n'a daigné répondre par écrit à la lettre de mise en demeure, souligne nos confrères. 

L'Assemblée nationale reste devoir à la SENELEC 20 factures impayées pour un montant de 121.127.562 F CFA. Même la Cour suprême traîne des arriérés de factures d'électricité d'un total de 13, au montant arrêté à la date du 31 octobre 2015 à 22.665.307 F CFA. L'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) traîne un nombre de 1062 factures impayées pour un montant de 2.525.195.103 F CFA. 314 factures s'entassent au Centre des Oeuvres Universitaires de Dakar (COUD) pour 946.499.524 F CF. Les autres universités de Thiès, de Bambey, la seule qui a pour le moment répondu à la SENELEC proposant un mode de paiement par échéance, Ziguinchor, Gaston Berger de Saint-Louis (UGB) et le Centre des Oeuvres Universitaires de Saint-Louis qui doivent à eux deux, 1.184.788.928 F CFA, ne sont pas encore sortis de l'auberge. 

Les agences de l'Etat sont aussi concernés avec l'Agence de Développement de l'Informatique de l'Etat (ADIE) qui doit à la SENELEC 323.903.958 F CFA pour un nombre de factures de 246. Au théâtre Sorano, le montant s'élève à 69.855.966 F CFA. Au-delà les structures de santé, des institutions et autres universités, les collectivités locales doivent plus de 35 milliards de F CFA. Le nouveau Directeur de la SENELEC, Mouhamadou Makhtar Cissé ne serait pas dans une logique de bras de fer mais "il aimerait  bien que ceux qui consomment l'électricité paient parce que la SENELEC a besoin de cet argent pour réaliser ses ambitions", confie un de ses collaborateurs. 


Mardi 15 Décembre 2015 - 08:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter