Les disputes familiales, causes de mort prématurée chez les hommes



Selon une étude danoise, les disputes ne sont pas du tout bonnes pour la santé. Lorsqu’elles sont constantes, les tensions familiales sont une cause de mortalité importante chez les hommes d’âge moyen.
Des chercheurs de l’Université de Copenhague ont suivi 10 000 hommes âgés de 36 à 52 ans pour arriver à la conclusion de cette étude, parue le 8 mai dans le Journal of Epidemiology and Community Health. Il apparaît que le stress engendré par des relations sociales compliquées peut provoquer une mort prématurée. 6% des hommes suivis sont décédés pendant l’étude et 50% d’entre eux vivaient des situations familiales difficiles.
Selon les scientifiques, les disputes augmentent l’hypertension artérielle et le risque de maladies cardio-vasculaires. Les plus touchés sont les hommes d’âge moyen et les personnes sans emploi. « Les hommes semblent être particulièrement vulnérables aux inquiétudes et aux demandes générées par leurs partenaires féminines, avec un risque de décès plus élevé que celui normalement associé au fait d'être un homme » précise l’étude. « Les hommes répondent à ce stress en générant plus de cortisol, ce qui peut avoir des effets négatifs sur la santé ».
LaDépêche.fr


Mercredi 14 Mai 2014 - 12:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter