Les entreprises sénégalaises à l’école de la bonne gestion.



Les entreprises sénégalaises à l’école de la bonne gestion.
Pour assurer la survie et la pérennité des entreprises, il est important d’avoir une vision en temps réel de son activité et de prévoir quel que soit le court terme et le long terme. Pour cela, il faut à l’entreprise des solutions de gestion large qui permettront de survivre mais également d’évoluer, de progresser et de s’agrandir.

C’est dans ce cadre que l’entreprise Sade a organisé ce mardi à Dakar la première édition du « Salon de la Gestion Sade».
Selon M. Thibault, l’objectif de cette rencontre "consiste à aider améliorer la productivité des entreprises sénégalaises, d’avoir une clientèle plus fidèle de leur activité afin d’anticiper sur la baisse du chiffre d’affaire, sur l’environnement macro économique et d’avoir des indicateurs pour fournir à travers les solutions de gestion pour connaître la situation en un instant T de l’entreprise".

Dans ce cadre, les entreprises sénégalaises, qui ont été fortement représentées, ont fait le point sur leur informatisation de gestion avec une offre adaptée à toutes les sociétés en termes de gestion commerciale, comptable, financière, de la relation client, de la paie et des relations humaines.

C’est le cas sur les échéances de paiement. «Il est bon d’avoir des indicateurs sur les échéances de paiement », a dit M. Thibault qui ajoute qu’il est aussi bien de s’assurer que l’ensemble des factures impayées, de savoir ce qu’on doit par rapport au ratio qu’on s’est fait».
En somme, relève M. Thibault « il faut avoir un plan de production par rapport à la demande et une visibilité globale de l’entreprise quelle que soient les domaines d’activité (finances, d’achats, commercial, gestion des stocks…).
.






Charles Thialice SENGHOR

Mercredi 19 Mai 2010 - 02:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter