Les femmes de BBY au chevet de Marième Faye Sall



Les femmes de BBY au chevet de Marième Faye Sall
Les réactions se multiplient sur la plainte du réseau de l’association des jeunes marabouts citoyens contre Marième Faye Sall pour enrichissement illicite. La dernière en date est celle des femmes de la Coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) qui attaquent. Ce, pour dire qu’ « à la suite des fondations « Solidarité Partage » de  Mme Elisabeth Diouf et celle plus récente « Education Santé» de Mme Viviane Wade, Mme la 1ére dame, Marième Sall a trouvé  nécessaire de continuer cette œuvre ».

 
Mieux, selon Adji Mergane Kanouté et Cie, « en créant  un fonds, Madame la première dame a voulu concrétiser une idée généreuse, ″SERVIR LE SENEGAL″, être particulièrement au service de la santé et de l’enfance ». Et, « les réalités au contact des populations ont amené cette fondation à s’ouvrir à d’autres secteurs de besoins prioritaires tels, les inondations dont les victimes ont pu être recasées dans des conditions optimales, les appuis financiers pendant les fêtes  culturelles, l’octroi de matériels d’allégement aux femmes ». Ainsi, chargent les femmes de BBY, « l’amélioration de la condition de vie de milliers de sénégalais et de sénégalaise demeure la priorité de Mme la 1ére dame Marième Sall » car «ce vaste programme social initié par la 1ére dame avec pour objectif majeur un Sénégal meilleur et pour cibles de cœur les couches les plus démunies de la population, doit être vaillamment et généreusement soutenu par les sénégalais et sénégalaises ».

 
« La fondation  pour accomplir sa mission  a besoin du soutien de bonnes volontés au niveau national et international (dons …), privé ou public », soutiennent ces dernières qui dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com, se disent «solidaires de Mme Marième  Sall qui symbolise la femme africaine dans sa générosité et le sens du partage».


Vendredi 3 Octobre 2014 - 13:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter