Les femmes et les jeunes : des vecteurs d’innovation à accompagner !

Depuis plus d’un an, hauts fonctionnaires, experts et membres de la société civile Sénégalaise, jeunes et femmes se réunissent pour réfléchir sur les différents aspects du thème du XVe Sommet de la Francophonie prévu à Dakar les 29 et 30 novembre 2014: « Femmes et jeunes en francophonie : vecteurs de paix, acteurs du développement »



Les femmes et les jeunes : des vecteurs d’innovation à accompagner !
Les différentes rencontres organisées tout au long de l'année par le Comité scientifique présidé par le Conseiller spécial du Président de la République El Hadj Hamidou Kassé, ont permis de formuler des recommandations importantes à la disposition des Chefs d'Etat et de Gouvernement. Elles partent de la nécessité de mieux informer et former les femmes et les jeunes en adéquation avec les besoins locaux mais aussi et surtout d'appuyer leurs initiatives entrepreneuriales au niveau local, national et international.

Elles indiquent également la nécessité d'une action concertée des acteurs de la Francophonie (États et gouvernements, institutions, bailleurs de fonds, collectivités locales, entreprises,...). Voici quelques unes des recommandations à la fois stratégiques et opérationnelles :

• La constitutionnalisation des droits socio-économiques et culturels des femmes et des jeunes (accès à une terre de qualité, aux facteurs de production, aux capitaux, aux marchés)

• La création d'un Forum Francophone de l'innovation scientifique, technique, culturelle et agricole pour renforcer l'entrepreneuriat féminin

• Des mécanismes innovants de soutien et de financement avec par exemple une Banque Francophone de financement pour l'entrepreneuriat jeunes et femmes

• Fluidifier la mobilité scientifique et culturelle au sein de la Francophonie en facilitant l'obtention de visas pour les séjours de durées limitées

• Appuyer la circulation des savoirs au sein de l'espace Francophone, en élargissant le volontariat international de la Francophonie, en instaurant une académie francophone et un camp d'excellence

• Créer une structure regroupant les ministres de la Santé des pays Francophones sur les questions de santé

• Renforcer la prévention via la promotion de l'activité physique et sportive dans les systèmes éducatifs en s'appuyant sur les Jeux de la Francophonie

• Utiliser le numérique qui offre à la fois des opportunités inédites de formation et d'apprentissage mais qui représente également un secteur dans lequel de nombreuses initiatives jeunes se développent

• Créer des mécanismes opérationnels pour soutenir l'emploi des jeunes et des femmes.

Dépêche

Vendredi 17 Octobre 2014 - 13:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter