Les femmes libérales vont constituer un bouclier autour d'Aida NDIONGUE



Les femmes libérales vont constituer un bouclier autour d'Aida NDIONGUE

Réunies en Assemblée générale, hier, les femmes libérales du Parti démocratique sénégalais (PDS) ont traité le gouvernement du Sénégal d'incapables face à la situation du pays. Selon elle, cela s'illustre par la tourmente des étudiants face à une réforme universitaire ; l'amateurisme et le tâtonnement dans la conduite des audits des agents de la fonction publique, entre autres.
 

Selon les femmes libérales, « constat semble annoncer que Macky SALL est, à la limite, orienté, guidé et contrôlé par Mme Aminata TOURE. Cette dame, par ses manœuvres calculées a fait confisquer, de façon politique la liberté de leurs sœurs et frères que sont : Aida NDIONGUE, Ndeye Khady GUEYE, Marieme BOUSSO, Karim WADE, Abdou Aziz DIOP, Alioune Aidara SYLLA, Thierno Ousmane SY, Ndongo DIAW, Madou SALL ».


« Aujourd'hui, le cas de notre sœur Aida NDIONGUE en est une parfaite illustration. Ceci renforce la conviction selon laquelle, Aminata TOURE s'acharne, manipule et avance inéluctablement vers la liquidation politique des responsables de PDS. Ses actions visent toutes à régler des comptes personnels », informent ces femmes.


Toujours dans l'affaire Aïda Ndiongue, les femmes du PDS pensent que « la sortie du procureur des coffres-forts ne visait qu'un seul but, mettre la pression sur les juges et obtenir l'emprisonnement définitif de cette honnête femme qu'il a fini de jeter à la Vindicte populaire ». Ainsi, après l'éclairage des avocats de Madame Aida Ndiongue, « les femmes libérales ont été largement édifiées et avons décidé de constituer un bouclier autour de Aida NDIONGUE », annoncent-elles.



Mercredi 22 Janvier 2014 - 14:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter