Les grosses surprises d’un remaniement gouvernemental

Le régime de Macky Sall vit son premier remaniement après sept mois à la tête du Sénégal. Ce réaménagement sera comme un coup de pied à la fourmilière parce qu'il marque le départ de grosses pontes de l'Alliance pour la République (APR) et l'attérrissage au ministère de l'Intérieur d'un général de l'armée. En effet, Alioune Badara Cissé et Mbaye Ndiaye quittent le gouvernement alors que l'ancien haut commandant de la gendarmerie, Pathé Seck remplace Mbaye Ndiaye. Le ministère des Sénégalais de l'extérieur est devenu un département. La taille du gouvernement a dépassé la trentaine. Macky Sall n’a pas touché au nombre de ministres conférés à ses alliés même s’il est possible qu’ils permutent. Le journaliste Abdou Latif Coulibaly est aussi nommé ministre chargé des questions de bonne gouvernance et porte-parole du gouvernement. Abdoulaye Baldé de Kolda fait son entrée dans le gouvernement à la place de Benoit Sambou.



Les grosses surprises d’un remaniement gouvernemental
Après sept (7) mois de gestion, le régime de Macky Sall fait sa première mue. Un remaniement du gouvernement est ainsi annoncé dans la soirée de ce lundi 29 octobre 2012. Il se susurrait depuis quelques temps mais ça se confirme maintenant après de nombreux errements notés avec ce nouveau régime.

Il est annoncé des départs qui pourraient donner des sueurs froides aussi bien au sein de l’Alliance pour la République (APR) que des compagnons politiques du président Macky Sall. Alioune Badara Cissé qui est le coordonnateur de l’APR, par ailleurs ministre des Affaires Etrangères est sortie du gouvernement. De même pour Mata Sy Diallo qui est ministre du Commerce et qui vit quelques problèmes de santé.

Le départ d’Alioune Badara Cissé serait dicté par un profond malaise entre lui et le chef de l’Etat. Le ministre des Affaires étrangères a. selon un confrère de la RFM, appelé un de ses proches amis pour lui apprendre qu’il quittait le gouvernement.

Le ministre de l’Intérieur, Mbaye Ndiaye qui lui aussi est l’un des caciques et hommes de confiance du président a péché et a été limogé. Il lui serait reproché sa réaction tardive lors des manifestations violentes des disciples de Béthio Thioune en prison pour double meurtre. Il s'est retrouvé au palais présidentiel. Il a remplacé à ce poste Abdoul Aziz Mbaye , Directeur de cabinet du président qui hérite du département de la culture qu'avait Youssou Ndour.

Ce réaménagement va occasionner un chassé croisé. Youssou Ndour va perdre la culture pour rester avec le Tourisme tout simplement. Le ministre de la Communication Abou Lo a emprunter la porte de sortie. Ça serait le même cas aussi pour Aly Koto Ndiaye, Benoit Sambou entre autres nouvelles autorités de l’actuel régime.

PressAfrik suit de près toutes les informations qui proviendraient de ce remaniement. La taille gouvernementale pourra ainsi être revue à la hausse et pourrait même avoisiner la trentaine de ministre. Or, il avait promis lors de sa campagne que son attelage gouvernemental ne dépasserait pas vingt cinq ministres.


Lundi 29 Octobre 2012 - 20:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter