Les jeunes marabouts répondent à la Première dame: MJMC entend "mener le combat jusqu'au bout"

Le Mouvement des Jeunes Marabout Citoyen (MJMC) réagit sur la sortie de Marième Faye Sall. Ce, pour Serigne Assane Mbacké et Cie de préciser qu’ils iront jusqu’au bout.



Ainsi, MJMC qualifie de « malheureuse » la sortie de la présidente de la fondation « Servir le Sénégal » qui a taxé selon le mouvement, « les propos du président Serigne Assane Mbacke  de gratuits ». Pis, répond MJMC, « elle a même menacé en disant que Dieu va tout éclaircir et qu'elle s'en remet à Dieu  ». « Par la signature de cet accord de financement d'un «daara » moderne, la fondation(Servir le Sénégal) vient de confirmer les propos contenus dans la dénonciation déposée au bureau du Procureur spécial de la CREI (Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite) », assène les jeunes marabouts qui préviennent que «cette dénonciation ne pourrait dormir dans les tiroirs».


Par ailleurs, soulignent dans le communiqué parvenu à Pressafrik.com, «si l'argent est licite comme l'affirment les administrateurs de la fondation, pourquoi ils n'ont pas songé à aider nos «daaras » traditionnels qui forment des milliers d'enfants avec des moyens trés limités. Parmi ceux-ci, nous pouvont citer ceux de Touba, de Tivoune, de Thianaba, de Medina Baay, de Diourbel, du Fouta, de la Casamance...Bref tous les « daaras » qui existent dans les foyers religieux au Sénégal. Toujours est-il que nous vouons du respect à l'endroit de la Première Dame du Sénégal. Notre lutte pour la transparence et la citoyenneté reste imperturbable et ne souffre d'aucune ambiguïté ».

 
Toutefois,  MJMC d’interpeller «toute organisation éprise de justice,  d'équité et d'éthique » pour «ne ménager aucun effort pour que cette affaire soit tirée au clair et que la vérité jaillisse ». de ce fait, «nous comptons mener notre combat jusqu'au bout », chargent-ils. 


Samedi 8 Novembre 2014 - 16:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter