Les lenteurs dans la destitution du maire, Cheikh Sarr fait jaser à Guédiawaye

Le maire Cheikh Sarr avait déclaré "n'avoir pas encore reçu la notification de manière officielle". Selon Oumar Thiam, conseiller à la ville de Guédiawaye, "la lenteur constatée de la part du ministre de l'Intérieur Mbaye Ndiaye ne s'explique pas. Car d'aucuns disent que ce dernier est du camp de Cheikh Sarr qui n'est plus le maire de la ville".



Les lenteurs dans la destitution du maire, Cheikh Sarr fait jaser à Guédiawaye
Le débat fait rage en banlieue. Le conseiller municipal Oumar Thiam de l'UPAS continue de s’insurger contre les lenteurs constatées dans la notification de la décision de la Cour d’appel de Dakar destituant le maire, Cheikh Sarr. Pour lui, "le ministre de l'Intérieur tarde à faire appliquer la loi pour qu’une nouvelle élection soit organisée selon les textes et en conformité avec la loi".

Oumar Thiam d’insister : "Guédiawaye n'a plus de maire. La tâche d’organisée de nouvelles élections est dévolue au 1er adjoint au maire qui devrait assurer l'intérim".

Pour le moment, Cheikh Sarr dit attendre "la notification officielle" pour quitter le fauteuil de maire.
Abdoul K. Diop (Correspondant dans la banlieue)

Abdoul K. Diop (Correspondant dans la banlieue)

Lundi 4 Juin 2012 - 03:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter