Les menaces du chef de Boko Haram

Le chef du groupe islamiste nigérian Boko Haram a menacé mercredi les Chefs d'Etat des pays de la région qui tentent de mobiliser des troupes pour lutter contre la secte extrémiste.



Shekau a par ailleurs revendiqué l'attaque contre la ville de Baga.
Shekau a par ailleurs revendiqué l'attaque contre la ville de Baga.

Dans une vidéo qui lui été attribuée, Abubakar Shekau met au défi le Président tchadien Idris Deby Ito de l’attaquer. " Je suis prêt", a-t-il indiqué.

Il s'en est pris au président nigérien, Mahammadou Issoufou, à qui il reproche d'avoir participé à la marche républicaine en France après les attentats au Charlie Hebdo, à la Superette Casher et le meurtre de policiers. "Tu vas voir", a-t-il menacé.

Au Président camerounais Paul Biya, il lui reproche "avoir peur et de demander de l’aide " aux voisins.

Shekau a par ailleurs revendiqué l'attaque contre la ville de Baga, qui avait fait près de 2000 morts. "Nous avons tué le peuple de Baga. Nous les avons en effet tués, comme notre Dieu nous a demandé de le faire dans Son Livre", a -t- déclaré.

Plus de 13.000 personnes ont été tuées et plus de 1,5 million ont été déplacées depuis le début de l'insurrection de Boko Haram en 2009.


BBC Afrique

Mercredi 21 Janvier 2015 - 15:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter