Les opérateurs indiens et sénégalais veulent booster leurs liens commerciaux.



Plus d’une trentaine de sociétés indiennes sont présentes à Dakar pour renforcer les liens commerciaux avec le Sénégal ceci vise à traduire en actes concrets les recommandations issues du premier sommet Inde-Afrique. En effet, après les baisses significatives des échanges commerciaux notées ces dernières années entre le Sénégal et l’Inde, les deux pays ont décidé de revoir leur coopération en vu de l’intensifier.
Selon le ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Moussa Sakho : «les pays africains ont beaucoup à gagner avec l’Inde (...) en effet, l’inde est devenue la 12ème puissance économique du monde avec un PIB nominal de 9,5% en 2010 ». l’Inde a ainsi décidé selon toujours le ministre, de développer les relations sud-sud et notamment avec les pays africains et sur la base d’un partenariat gagnant-gagnant en allant au-delà de l’importation de matières premières mais surtout en développant des sociétés en joint-ventures et en assurant un réel transfert de technologies adaptées aux spécificités locales.
L’ambassadeur de l’Inde au Sénégal, Npartha Sarathi a avoué que l’Inde va mettre son expérience, son savoir faire au service de l’Afrique. Il a aussi invité les sénégalais à postuler pour les bourses de formation et de renforcement de capacités que son pays offre au Sénégal et qui ne sont jamais demandées.
Quant à l’ambassadeur du Sénégal en Inde, il a déclaré que le Sénégal offre aussi d’énormes potentialités qui ne demandent qu’à être exploitées d’autant plus que le Sénégal a-t-il affirmé est la porte d’entrée de la communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui compte un marché de 200 000 de personnes.

Marième FAYE

Mercredi 23 Février 2011 - 13:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter