Les paradoxes de la politique et de l’économie



La visite de François Hollande en Russie s’est achevée sur un bilan en demi-teinte. À cela il n’y a rien d’étonnant. Les divergences entre les gouvernements des deux pays sont, sur un certain nombre de dossiers, trop importantes pour que l’on puise les régler en une visite.

Source : http://fr.rian.ru/tribune/20130311/197758098.html...


Lundi 11 Mars 2013 - 06:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter