Les pêcheurs "laissés en rade" seront payés le 26 octobre (ministre)



Les pêcheurs "laissés en rade" seront payés le 26 octobre (ministre)
Des pêcheurs saint-louisiens "laissés en rade" par leur armateur coréen recevront les sommes dues par ce dernier le 26 octobre prochain, a assuré samedi le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye.

L'armateur coréen doit 98 millions de francs CFA à des pêcheurs de Guet-Ndar, un quartier de la commune de Saint-Louis, selon M. Guèye.

"De toutes les façons, le bateau [de l’armateur] est retenu à Dakar jusqu’au règlement de cette affaire", a-t-il assuré lors d’un comité régional de développement sur la pêche.

Oumar Guèye a annoncé une mesure visant à introduire le cautionnement dans les contrats liant les pêcheurs aux armateurs étrangers. Cela permettra, en cas de fuite d’un armateur, de rémunérer les pêcheurs ayant travaillé pour lui, a-t-il expliqué.

Le ministre de la Pêche et de l'Economie maritime a invité les pêcheurs à "s’entourer de toutes les garanties nécessaires avant de signer des contrats avec [les armateurs] animés par la seule recherche du gain".

Il a par ailleurs appelé les pêcheurs à respecter la législation mauritanienne en matière de pêche, afin d’éviter les problèmes récurrents avec les gardes-côtes de la Mauritanie.

Son département va mobiliser des vedettes chargées de "les guider en haute mer".

Oumar Guèye souhaite le respect des règles encadrant la pêche au Sénégal par les pêcheurs maliens présents dans les eaux sénégalaises, en vue d’"un bon voisinage" de ces derniers "avec les autochtones".


avec Aps

Lundi 13 Octobre 2014 - 00:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter