Les perdants des locales qui échappent encore aux sanctions de Macky Sall



Les perdants des locales qui échappent encore aux sanctions de Macky Sall
Le président avait menacé de sanctionner les perdants aux élections locales, il s'est exécuté. En effet, des têtes ont été coupées de la liste du gouvernement de Macky Sall. Mais, il y a toujours des responsables qui échappent encore à la guillotine. C'est le cas du ministre d'Etat Marieme Badiane battue à Mermoz Sacré-Cœur par la coalition Taxawu Dakar.

C'est le cas du ministre d'Etat Mariéme Badiane battue à Mermoz Sacré-Cœur par la coalition Taxawu Dakar. Sa défaite est de nature à la fragiliser au sein de l'Apr où elle est la présidente nationale des femmes. C'est à l'image de la dame du Ndiambour Aminata Mbengue Ndiaye du Parti Socialiste (PS) qui a perdu les élections à Louga.

Le Duo Ndéye Binta Gassama et Abdoul Aziz Diop n'ont pas n'ont plus fait le poids face au rouleau compresseur de la coalition mise sur pied par le maire sortant de Dakar, Khalifa Sall. Ils ont mordu la poussière. Dans la même logique se place Zahra Iyane Thiam. Cette candidate des Sicap-Liberté, par ailleurs conseillère spécial du président de la République n'a pas pesé lourd.

Ibrahima Ndoye, le conseillé technique du chef de l'Etat qui voulait briguer la mairie de Djender (Thiès) a lui aussi mordu la poussière devant Alassane Ndoye du PDS. A Djiddah Thiaroye Kaw, le ministre conseiller Sophie Ndiaye Cissoko n'a pas fait mieux que les autres. Mbaye Ndiaye, la tête de liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar des parcelles Assainies est aussi dans le même lot. Il a été défait par Moussa Sy.


Mardi 8 Juillet 2014 - 12:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter